Bienvenue dans le futur: les clés USB remplacées par... de la poudre?

Cela ressemble à de la science fiction, c’est pourtant le procédé imaginé par des chimistes, biochimistes et informaticiens de l’université de Gand. Ces derniers ont en effet réussi à intégrer des données informatiques dans de la poudre. « A terme, cela doit remplacer les clés USB », espèrent les chercheurs.

Les auteurs de cette recherche, publiée dans la revue Nature Communications, ont réussi à enregistrer des données d’une manière innovante. Ils ont développé une procédé chimique où l’information est stockée dans une forme de poudre, comme du texte ou un QR-code.

La lecture des informations se fait via une méthode d’analyse utilisée en biochimie. De cette manière, les molécules peuvent créer des liens directs vers un site web, le plan d’une ville ou une application. A terme, cette méthode de la poudre pourrait contenir une grande quantité d’informations, de telle sorte qu’elle devrait être capable de remplacer la clé USB.

Actuellement, de grandes quantités de métaux lourds sont nécessaires pour fabriquer des clés USB et des disques durs. Et les serveurs consomment eux aussi beaucoup d’énergie pour stocker des informations. A l’avenir, une tasse de café en poudre suffira à stocker toutes les données du web.

Source: 7sur7.be – 30/10/2018