Pourquoi les tatouages dans les jeux vidéo pourraient bientôt disparaître

Et si les tatouages n’étaient plus représentés dans les jeux vidéo?

Les droits d’auteur sont un véritable casse-tête. On s’en aperçoit quand un tel sujet vient s’ajouter au débat: la représentation des tatouages dans les jeux vidéo. Dans la majorité des jeux, les personnages sont tatoués, surtout les sportifs.

Le tatouage n’appartient pas à l’athlète
EA Sports a recréé près de 100 tatouages entre ses différents jeux (FIFA, UFC). Il faut dire que cela fait partie de l’identité de l’athlète, comme par exemple pour Lionel Messi, LeBron James ou encore Radja Nainggolan. Difficile d’imaginer le Diable être représenté sans sa panoplie de dessins sur le corps.

Oui mais voilà, on ne rigole pas avec les droits. Le New York Times s’est penché sur la question en constatant que le tatouage n’appartient pas à l’athlète, mais à l’artiste qui l’a réalisé. Alors pourquoi un jeu vidéo serait-il différent d’une émission de télévision ou d’un match? Tout simplement car il s’agit d’une représentation, et non d’images réelles.

LeBron James: « Cela ne serait pas réaliste »
Des avocats se sont engouffrés dans la brèche. EA Sports n’a pu représenter qu’une poignée de joueurs avec leurs tatouages dans son jeu de football américain, Madden. Les joueurs n’ont pourtant aucun intérêt à ce que leurs tatouages ne soient pas affichés, il en va de leur image.

LeBron James estime que ses tatouages « font partie de sa personnalité et de son identité » et que s’il « n’était pas représenté avec, cela ne serait pas réaliste ». Deux tatoueurs sont aussi « déçus » que la société les représentant ait porté plainte contre un développeur américain, indiquant qu’ils n’avaient « jamais demandé cela ».

En attendant qu’une solution soit trouvée, et qu’une loi claire sur le sujet soit établie, le réalisme des jeux vidéo pourrait bien effectuer un petit retour en arrière dans les prochains mois…

Source: 7sur7.be – 03-01-2019