6 conseils à adopter pour une conduite sans stress sur la neige

­

Ce n’est pas parce que l’hiver a enfin pointé le bout de son nez qu’il faut laisser sa voiture au garage. Nul besoin d’être un pilote de rallye pour maîtriser sa voiture sur la glisse sans avoir à tâter le fossé. Il suffit simplement d’adopter quelques bons réflexes pour avoir tout sous contrôle.

­

1. Restez calme

Plus facile à dire qu’à faire nous direz-vous, c’est pourtant le BA-BA. Rien ne sert de paniquer dès qu’il y a quelques flocons qui commencent à tomber, il suffit de garder son calme en tout circonstance. Prenez votre temps et en cas de stress, respirez un bon coup avant de manœuvrer afin de vous détendre.

2. Anticipez !

Pour être le plus prudent possible, roulez lentement, de manière à ce que vous ayez le temps d’anticiper au cas où vous devriez freiner au dernier moment. Si vous allez trop vite et que vous devez freiner brusquement, vous risquez de ne plus maîtriser votre direction. Et c’est à ce moment-ci que vous pourriez faire une embardée.

3. Utilisez le frein moteur

Apprenez à rétrograder, y compris en descente de manière à utiliser le moins possible les freins qui risqueraient de vous faire déraper sur la neige. Le frein moteur vous permettra de ralentir plus rapidement et de contrôler ainsi votre véhicule. Pensez à toujours respecter les distances de sécurité de manière à avoir bien le temps de ralentir.  On conseille aussi souvent de rouler en sous-régime afin de maintenir une adhérence au sol.

4. De la douceur

Sur une route enneigée, l’adhérence est moins bonne que sur une route sèche. Sur une route verglacée, c’est même huit fois plus glissant que sur une route normale. En étant trop brusque en période de grand froid, on risque alors de perdre le contrôle de sa voiture. Adoptez une conduite « douce », tant dans vos manœuvres que dans votre manière de passer les vitesses, accélérez en douceur et bannissez les coups de volants, et vous devriez vous en sortir sans encombres.

5. Regardez loin devant vous

Quand on n’a pas l’habitude de rouler sur la neige, on a tendance à se contracter et on préfère alors s’accrocher au volant en regardant nos roues que d’y aller franco. Pourtant, pour éviter de perdre le contrôle, mieux vaut avoir le regard fixé sur la direction que l’on veut prendre de manière à ce que notre volant suive aisément. En cas de dérapage, il sera plus facile pour vous de braquer en ayant le regard vers l’horizon.  Aussi, en regardant loin devant vous, on pourra alors mieux anticiper les éventuels dangers.

6. Privilégiez le télétravail

Si vous n’êtes pas à l’aise sur les routes lorsqu’il neige, mieux vaut encore rester chez vous si votre employeur vous le permet. En effet, si vous êtes trop stressés sur la route, vous risquez non seulement de mal réagir en cas de glisse mais en perdant vos moyens, vous risquez aussi d’être un danger pour les autres conducteurs.

Source: lesoir.be – 23-01-2018