Une première bague en diamant synthétique certifiée à Anvers

Pour la première fois, le laboratoire HRD Antwerp, situé dans le quartier diamantaire d’Anvers, a certifié un diamant totalement synthétique. Ce bijou de 3.865 carats est le premier du genre. Il appartient à l’entreprise néerlandaise Dutch Diamond Technologies.

«Pour notre dixième anniversaire, nous voulions créer quelque chose de bluffant afin de mettre à l’honneur nos techniques innovantes et la haute technologie», affirme Ton Janssen, CEO de DD. «C’est une bague entièrement européenne: conçue dans un laboratoire en Allemagne, polie aux Pays-Bas et évaluée en Belgique.»

La bague possède 133 facettes, là où un diamant standard en compte 57. Elle a été entièrement fabriquée à partir d’un diamant brut de 155 carats développé en laboratoire, selon la méthode dite CVD.

Un mélange de gaz d’hydrocarbures est évaporé à basse pression et à température élevée pour «faire pousser» un diamant artificiel. Cette technologie permettant de créer un diamant synthétique de cette taille n’existe que depuis 2017.

La bague est arrivée à Anvers il y a deux semaines et a obtenu des scores élevés sur tous les paramètres: clarté, couleur, fluorescence, polissage et symétrie. La carte du diamant synthétique est de couleur verte afin d’éviter toute confusion avec un diamant naturel.

Source: lavenir.net – 07-02-2019