La vaisselle en plastique interdite en Wallonie: gobelets, pailles, couverts, voici tout ce qui va bientôt disparaître de nos magasins!

La Wallonie va anticiper une directive européenne qui visera à éliminer tous les objets en plastique que la mer rejette sur les plages : les gobelets, les pailles et les couverts. Les jours des cotons-tiges sont également comptés.

À deux mois des élections, le gouvernement wallon adopte à marche forcée une série de mesures visant à réduire notre consommation de plastique. Fin février, il décidait de l’interdiction progressive, à partir de 2019, de l’emballage des imprimés sous film plastique. La suppression sera totale en 2022 pour les écrits adressés et non adressés, publicitaires ou informatifs gratuits. Les cartes publicitaires plastifiées sur les pare-brises sont également appelées à disparaître.

Un nouveau texte s’apprête à être adopté par le gouvernement wallon. Cette fois, il vise des objets du quotidien identifiés comme particulièrement problématiques. « Nous anticipons une directive européenne qui est en cours de négociation. L’Europe a fait une étude sur ce que l’on retrouvait le plus sur les plages. Il s’agit notamment des gobelets en plastique », explique Carlo Di Antonio, ministre wallon de l’Environnement. L’objectif est donc d’interdire lesdits gobelets, mais aussi les tasses, les assiettes, les couverts et les pailles à partir du moment où ils sont utilisés dans le cadre d’événements ou d’établissements ouverts au public. On parle ici des événements culturels, sportifs, récréatifs, les cafétérias, les snacks ou encore les restaurants. L’extinction de ces objets devrait être effectuée à un rythme plus rapide que la suppression des films plastiques.

Autre fléau très présent sur les plages : les cotons-tiges. Sur ce plan, la Wallonie attendra l’interdiction officielle décrétée par l’Union européenne. Elle devrait intervenir pour 2021.

Source: sudinfo.be – 13-03-2019